Roulettes et Sac  dos, une globe-trotteuse en fauteuil roulant

Mon top 6 bruxellois, tout en musées et chocolat4

1. le Parlementarium

Je vais être honnête avec vous. Quand on m’a proposé de visiter le Parlamentarium, je n’ai pas immédiatement sauté au plafond. Déjà parce que techniquement parlant, ce n’est pas dans mes cordes. Et puis bon, l’histoire du Parlement européen… Alors que l’atelier chocolat, lui, il avait bien retenu mon attention (voir plus bas). Et puis, j’ai trouvé ma réaction assez idiote. Après tout, Bruxelles, capitale européenne, c’est ça aussi. Le Parlement fait partie de son identité.

La visite du Parlementarium est gratuite pour tous, de même que les guides multimédias. D’ailleurs, ils sont très bien faits ces guides. La lecture se déclenche en le passant sur un capteur (pas de numéro à taper) et on écoute les explications via une oreillette (ce qui évite la crampe au bras et libère les mains).
L’une des choses qui m’a le plus intéressée, c’est de redécouvrir la naissance de l’Europe. La muséographie est telle qu’on remonte le temps en évoquant les situations des différents pays. Ça permet de bien remettre les choses dans leur contexte et d’avoir des bases solides. Différents supports sont utilisés pour transmettre l’information : le guide multimédia, des citations écrites, des tablettes tactiles, des vidéos… La visite est ludique et c’est tant mieux !  Par manque de temps, j’ai juste survolé la fin de l’exposition. Je vous conseille de prévoir environ 1h30 de visite.

L’accessibilité pour tous a été au cœur des aménagements du Parlementarium. Je n’ai relevé aucune difficulté durant cette visite. Les sanitaires sont adaptés pour les personnes utilisant un fauteuil roulant.

Parlamentarium

Adresse Bâtiment Willy Brandt – Rue Wiertz 60 – 1047 Bruxelles

Prix entrée gratuite

Ouverture lundi : 13h-18h et mardi au dimanche : 9h-18h

Site web www.europarl.europa.eu

2. le musée Magritte

Les musées royaux des Beaux-Arts de Belgique forment un ensemble de six musées, soit au total 15 000m² d’espace d’exposition. Le musée Magritte en fait partie, de même que le musée Old Masters dont je vous parle plus bas. Autrement dit si vous êtes passionnés d’art, c’est ici qu’il faut venir. (En cas de pluie intempestive, ça marche aussi !)

Le musée Magritte, c’est LA plus grande collection de l’artiste au monde avec pas moins de 230 oeuvres et archives ! L’exposition retrace le parcours du maître surréaliste à travers des peintures mais aussi des dessins, des photographies, des films… J’ai adoré les citations de l’artiste inscrites à même les murs. En voici une que j’ai retranscrite. Quelques lignes, quelques mots, qui permettent d’appréhender le personnage plus intimement.

Je déteste mon passé et celui des autres. Je déteste la résignation, la patience, l’héroïsme professionnel et tous les beaux sentiments obligatoires. Je déteste aussi les arts décoratifs, le folklore, la publicité, la voix des speakers, l’aérodynamisme, les boy-scouts, l’odeur du naphte, l’actualité et les gens saoul.
J’aime l’humour subversif, les taches de rousseur, les genoux, les longs cheveux de femme, le rêve des jeunes enfants en liberté, une jeune fille courant dans la rue.
Je souhaite l’amour vivant, l’impossible et le chimérique. Je redoute de connaitre exactement mes limites.

Magritte

René Magritte, Le retour, 1940, huile sur toile, inv. 6667, MRBAB, Bruxelles, photo : J. Geleyns / Ro scan © Ch. Herscovici, avec son aimable autorisation c/o SABAM Belgium

Musée Magritte Museum

Adresse 2 Place Royale – 1000 Bruxelles

Prix 2€ pour la personne en situation de handicap ainsi que pour son accompagnateur. 3€ le ticket multi-musées.

Ouverture mardi – vendredi : 10h00-17h00 et week-end : 11h00-18h00

Site web www.musee-magritte-museum.be

3. le musée Old Masters

Après ma visite du musée Magritte, je me suis rendue dans le bâtiment voisin pour un voyage dans le passé. Faute de temps, je n’ai visité que le deuxième étage, nommé Old Masters. Autrement dit, cette partie est consacrée à des artistes, des génies ayant vécu entre le XVe et XVIIIe siècle. On peut notamment admirer des œuvres de Bruegel l’ancien, Van Dyck, Jacques-Louis David, ou encore Rubens.

♥ J’ai aimé la salle dédiée à Bruegel et notamment La chute d’Icare (enfin en vrai !). Une tablette interactive permet d’en apprendre plus sur les œuvres et de zoomer des détails infimes. Attention, les visiteurs se pressent ici ! Pensez à venir tôt si vous voulez être plus tranquille.
♥ Rubens voyait les choses en grand ! Ses œuvres sont gigantesques. 

♥ Comment à chaque fois que je me retrouve devant une œuvre étudiée à l’université (oui, j’ai étudié l’histoire de l’art) j’ai aimé voir en vrai le tableau de Jacques Louis David Marat assassiné. D’autant plus que cette peinture était tombée au partiel, alors je m’en souviens !

Musées Royaux des Beaux-Arts de Belgique

Adresse rue de la Régence, 1A – 1000 Bruxelles. Accès PMR : appuyer sur la sonnette à droite.

Prix 2€ pour la personne en situation de handicap ainsi que pour son accompagnateur. 3€ le ticket multi-musées.

Ouverture mardi – vendredi : 10h00-17h00 et week-end : 11h00-18h00

Site web www.fine-arts-museum.be

4. le MIMA

Le MIMA (Millenium Iconoclast Museum of Arts) est un musée tout nouveau. Réhabilité dans l’ancienne brasserie Belle-Vue, il se situe à Molenbeek, juste à côté de l’auberge de jeunesse The Meninger (je vous en parlais dans mon article Dormir et manger à Bruxelles : mes petites adresses).

Ce musée est pour le moins novateur. En effet, ici, la culture urbaine a la part belle. Ce n’est pas vraiment le genre de créations qu’on a l’habitude de voir exposé entre quatre murs justement. Sur plus de 1 000m² on découvre l’art contemporain façon 2.0. Pochoirs, sculptures, installations, peintures (dont l’oeuvre majestueuse de Maya Hayuk)… les oeuvres sont d’une grande diversité. Je vous propose d’en découvrir plus grâce à la vidéo de la soirée d’inauguration ci-dessous.

L’entrée pour les personnes en fauteuil roulant se situe à droite du bâtiment. Une rampe d’accès et différents ascenseurs permettent de circuler à l’intérieur. Seule la salle située en sous-sol est inaccessible à roulettes.

Portrait par Michel Dvorak - www.au-tournant.org

Portrait par Michel Dvorak – www.au-tournant.org

Photo par Michel Dvorak - www.au-tournant.org

Photo par Michel Dvorak – www.au-tournant.org

MIMA Museum

Adresse R39-41, Quai du Hainaut – 1080 Brussels

Prix 7,50€ pour la personne en situation de handicap

Ouverture mercredi au dimanche : 10h-18h

Site web www.mimamuseum.eu

5. Vous avez dit chocolat ?

Ses études d’histoire médiévale ne le prédestinaient pas vraiment à devenir chocolatier. C’est la passion qui l’a emporté, tant et si bien que c’est en Asie que Laurent Gerbaud a atterri quelques temps. De ses voyages, il a ramené des saveurs et des épices qui transportent les gourmands et les gourmets “ailleurs”.

C’est lors d’un atelier très chocolaté que j’ai fait connaissance avec l’artisan. Dans un premier temps, j’ai fabriqué mes propres mendiants. Toutes sortes de noix, fruits secs et épices étaient à ma disposition. Il a fallu faire preuve d’imagination et se dépêcher : le chocolat refroidit et se solidifie rapidement. La deuxième partie de l’atelier est une dégustation, ou plutôt devrais-je dire, un apprentissage à la dégustation. 13 chocolats sont présentés et je peux vous garantir que l’évolution du goût est flagrante. Cela m’a d’ailleurs rappelé le cours d’œnologie que j’ai suivi en Corse avec Nicolas. Tous deux sont passionnés par leur métier, prennent plaisir à éduquer les palais, et ne travaillent qu’avec des produits de qualité. Tantôt acides, doux, salés, crémeux grâce à la figue, aux amandes, au gingembre, au coing… ces chocolat sont des surprises.

À la fin de l’atelier je suis repartie avec mes petites créations ! Bizarrement, mes chocolats ont vite disparu !

♥ Mon préféré : le chocolat aux pistaches grillées salées ! J’ai ouvert les yeux en grand quand j’ai croqué dedans tellement j’ai été délicieusement surprise !

Chocolatier Laurent Gerbaud

Adresse 2d, rue Ravenstein 1000 Bruxelles

L’atelier a lieu tous les samedis de 11h30 à 13h (pensez à réserver). Il est animé par Laurent ou bien par un guide formé par ses soins lorsqu’il est en voyage.
Prix : 35 euro par personne
10% de réduction sur les achats boutique le même jour

Ouverture de la boutique tous les jours de 10h30 à 19h30

Site web www.chocolatsgerbaud.be

6. Se promener, tout simplement

Alors non, c’est vrai, il ne s’agit ni de musées ni de chocolat comme annoncé dans le titre. Mais pour moi, c’est le b.a.-ba. Flâner. Déambuler. Marcher. Rouler. Comme vous voulez, mais ouvrez les yeux sur ce qui vous entoure (et mangez du chocolat en même temps si vous le souhaitez !). Observez les détails dans l’architecture. Levez le nez, retournez-vous, changez de point de vue. Oui voilà, comme ça c’est bien. Et regardez les gens, la manière dont ils interagissent entre eux. Souriez-leur, discutez avec eux. “Le voyage, c’est des rencontres, blablabla…” on entend tous ça. Et en même temps, c’est tellement ça.

Bruxelles, c’est un pot-pourri. De l’architecture moderne mêlée à de l’art déco, avec un bout de bande dessinée ici et là. C’est aussi des gens relax, des étudiants et des mecs en costard qui échangent dans plein de langues différentes. Le mélange pourrait être bizarre, et pourtant cette diversité s’entremêle à merveille. Alors, prenez le temps de vous promener dans Bruxelles.

Un grand merci à la photographe Cathy Marion pour les très belles images qui suivent.

©Cathy Marion

©Cathy Marion

©Cathy Marion

©Cathy Marion

Un grand merci aux équipes de The Place to Be et Visit Flanders, ainsi qu’au Salon des blogueurs de voyage, grâce à qui j’ai réalisé ce reportage. Je garde bien sûr toute ma liberté éditoriale !

Partagez si vous aimez !

Tags: , , , , , , , , ,

About

Audrey voyage seule avec son fauteuil roulant depuis plusieurs années. Le blog Roulettes & sac à dos est né du constat que préparer un voyage quand on a des roulettes, ce n'est franchement pas facile ! Alors retrouvez-ici ses bons plans, ses coups de coeurs, et ses histoires d'handivoyage !

Visit Audrey's website

Rédiger un commentaire ↓

4 replies to Mon top 6 bruxellois, tout en musées et chocolat

  1. Cela fait du bien de savoir que des personnes comme toi existent.

  2. Merci beaucoup pour ton clin d’œil ! C’est super :)
    Très bel article :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *