Roulettes et Sac  dos, une globe-trotteuse en fauteuil roulant

La nature accessible à tous en Forêt-Noire0

En juillet dernier, je suis partie une petite semaine en Forêt-Noire avec ma chère amie et blogueuse-talentueuse, Corinne ! Après un premier road-trip en Corse, nous avons repris la route ensemble avec le souhait de découvrir une nature accessible à tous en Forêt-Noire. Grand bien nous en a pris ! Voilà bien longtemps que je n’avais pas été immergée en pleine nature de la sorte. Partager ces instants avec Corinne, qui a pour habitude de gambader partout, avait quelque chose d’exaltant. Ici, je n’ai pas eu l’impression de freiner ses élans. On a juste avancé, côte à côte, en s’émerveillant de cette nature foisonnante et en se racontant nos histoires. Comme n’importe quels amis en vacances l’auraient fait. Et ça a du bon.

Mummelsee et sa brume mystérieuse

La forte pluie qui nous accompagnait durant tout le trajet a eu un effet bénéfique : laisser derrière elle une brume vaporeuse. Pas l’une de celles qui vous plombent le moral mais celle qui, au contraire, donne de la féérie au paysage. Oui, j’ai appris à aimer la brume ici. Elle donne du caractère à la forêt et fait travailler l’imagination des voyageurs : quelle créature tout droit sortie d’un livre de conte habite ici ?

Nous arrivons au Berghotel Mummelsee. On enfile nos imperméables (au cas où) et partons faire le tour du lac. Cette première balade en Forêt-Noire est une belle introduction. Je roule sur le chemin, sans rencontrer d’obstacle. De grands arbres nous entourent, la brume aussi, et l’eau, elle, n’est jamais bien loin. La météo capricieuse a privatisé les lieux : nous ne rencontrerons qu’un promeneur qui nous apprit la présence d’une sirène dans le lac… On ne s’était pas trompées : le lieu a quelque chose de magique.

C’est affamées et curieuses de goûter aux spécialités de la région que nous arrivons au restaurant du Berghotel Mummelsee. Chacune commande un assortiment de plats typiques que l’on se partage. Dans nos assiettes : lentilles et saucisse, salade de pommes de terre, fromage frais…
Le restaurant du Berghotel Mummelsee.

Deux lits simples et confortables, ainsi qu’un coin salon et bureau, composent notre chambre. Nous avons même une fenêtre qui a vue sur le lac (mais pas le balcon). La chambre est sobrement décorée, avec des touches de bois ici et là. La salle de bain est spacieuse et bien équipée : barres d’appuis aux toilettes, dans la douche et autour du lavabo. Douche à l’italienne avec siège, lavabo réhaussé, miroir inclinable… Bref, plein de bons points !

L’espace détente se trouve à côté de notre chambre : sauna avec vue sur l’extérieur testé et approuvé ! La porte est assez large pour un fauteuil roulant et il y a également de l’espace dehors (pour le laisser pendant que vous êtes au chaud).

La chambre de l'hotel mummelsee possède un grand canapé.
Voici la salle de bain adaptée de l'hôtel Mummelsee.

Berghotel Mummelsee

Adresse Schwarzwaldhochstraße 11 D-77889 Seebach / Mummelsee

Prix à partir de 120 €

Site web http://mummelsee.de

Les places de parking handi se situent sur le côté gauche de l’hôtel.

Randonner dans le Parc National de la Forêt-Noire

Aujourd’hui, nous partons pour une journée 100% nature ! Une randonnée de 5km nous attend dans le Parc National de la Forêt-Noire. J’ai hâte ! D’autant plus que dans cette réserve, aucun arbre n’a été coupé depuis 1911 ! Nous avons un guide rien que pour nous : Hans-Peter Matt. Cet homme à roulettes et au sourire communicatif travaille depuis 2008 avec différents services pour rendre la Forêt-Noire accessible à tous. Vous savez à quel point j’aime rencontrer des personnes qui ont à cœur l’accessibilité universelle. Alors partir en randonnée avec lui a été un vrai plaisir. Et mon allemand rouillé nous a valu autant de regards interrogateurs que de rires.

C’est une nature foisonnante qui s’offre à nous. Tantôt forêt, tantôt prairie, la flore est multiple : sapins, épicéas, hêtres, myrtilles, fougères, fleurs adorables dont le nom m’a échappé… Quant au grand tétra, oiseau emblématique de la région, nous n’en verrons que les traces.

♿️ Point sur l’accessibilité

J’ai parcouru les 5 km sur mon fauteuil électrique habituel (le Bora d’Invacare). Avec mes problèmes de dos, ce n’est pas le meilleur choix que j’ai fait. Le chemin est tout à fait roulable. La preuve en est que je l’ai parcouru en entier, de même que Hans-Pieter Matt et son fauteuil roulant motorisé. Mais si vous êtes également sensible aux secousses et sujet à des douleurs au dos, je vous conseille de bien choisir votre monture. Vous pouvez louer du matériel adapté (vélo, tandem, tricycle, et autres engins dont j’ignorais l’existence) dans une ville voisine, Achern, auprès de l’entreprise Draisin.

🍴 Durant la randonnée, vous trouverez sur votre chemin la Darmstädter Hütte. Des plats typiques y sont servis (sa forêt-noire est réputée, prenez-en une part !). Malheureusement, seule sa terrasse est accessible en fauteuil roulant.

Départ de la randonnée au Centre du Parc National de la Forêt-Noire

Adresse Schwarzwaldhochstrasse 2 – 77889 Seebach

Site web www.germany.travel/fr

Le bâtiment d’accueil actuel du parc n’est malheureusement pas accessible en fauteuil roulant (mais les toilettes le sont). Un nouveau bâtiment accessible à tous verra le jour d’ici 2019.

Le Ziesel, fauteuil tout-terrain à toute épreuve

Alors lui, j’avais vraiment hâte de le tester ! La vidéo que j’avais vue sur internet m’avait fait écarquiller les yeux. Les sensations avaient l’air fortes sur ce drôle d’engin à chenilles ! Le Ziesel peut rouler aussi bien sur des chemins, que sur la neige, ou le sable. Et avec une vitesse maximale de 35 km/h (!) on comprend vite l’intérêt du harnais de sécurité ! Il se pilote à l’aide d’un joystick, assez simplement. Il faut juste appréhender la réactivité de l’engin, et c’est parti ! De plus, il est électrique et donc assez silencieux.

L’avantage est que l’on peut en louer plusieurs et ainsi s’amuser entre amis. L’inconvénient, c’est que son prix à la location est assez élevé (150€ pour 2h par personne).

Schwarzwaldidylle

Adresse Sankenbach Strasse 142 – 72270 Baiersbronn

Prix 150€ pour 2h

Site web http://schwarzwaldidylle.de

Prendre de la hauteur au Baumwipfelpfad

C’est mon coup de cœur. Je lui ai d’ailleurs consacré un article entier : Immersion surprenante en Forêt-Noire. Ce parcours entre les arbres permet de voir la forêt comme on l’a jamais vue. Le sentier est complètement accessible jusqu’à la cime des arbres. À découvrir absolument !

🍴 Si vous avez faim, je vous recommande vivement le restaurant de l’hôtel Waldblick, situé juste à côté de l’entrée du Baumwipfelpfad. Très bon accueil et la cuisine est savoureuse et de saison.

Baumwipfelpfad Schwarzwald

Adresse Peter-Liebig-Weg 16 – Sommerberg – D-75323 Bad Wildbad

Prix 9,50 € par adulte + 2 € pour le toboggan. (voir détail des tarifs réduits sur le site web).

Site web www.baumwipfelpfad-schwarzwald.de

Schluchsee, entre lac et forêt

Changement géographique, nous voici maintenant au sud de la Forêt-Noire. Au programme du jour : profiter du soleil au bord du lac de Schluchsee. À Aha (non, ce n’est pas une blague mais bien le nom de la ville) nous embarquons à bord d’un bateau (accessible) pour atteindre l’autre rive. Nous arrivons à l’heure du déjeuner à Unterkrummenhof, belle bâtisse à l’architecture typique de la région. On en profite pour déguster une flammekueche avant de reprendre la route.

L’estomac rempli, nous débutons notre randonnée. La route sur laquelle nous circulons est fermée à la circulation donc parfait pour profiter de l’environnement en toute quiétude. En plus, le revêtement est plus lisse que lors de notre randonnée dans le Parc National de la Forêt-Noire (mon dos apprécie). Ici, les prairies sont d’herbes hautes et de fleurs. Libellules, papillons, passereaux et autres hérons viendront tour à tour accaparer notre attention et nous faire dévier de notre trajectoire. Prendre son temps semble être la règle ici, et comme deux bons élèves, nous la suivons.

Le traversier que nous avons pris est le MS Schluchsee. Plus d’infos sur les points de départ et tarifs ici.

D’autres activités sont possibles dans les environs :
× À Aha, vous avez la possibilité de naviguer sur des voiliers adaptés du type Mini 12. Plus d’info ici.
× La brasserie Rothaus a un petit musée (seule une salle n’est pas accessible). Mais c’est surtout l’occasion de déguster une bonne bière !
× Nous n’avons pas pu y aller faute de temps, mais le téléphérique du Feldberg (accessible) peut vous emmener au point culminant de la Forêt-Noire. Plus d’infos ici.

Sur la route entre Aha et Freiburg, nous avons fait escale pour la nuit à l’Hofgut Hôtel, installé dans un charmant bâtiment. Avant d’ouvrir nos valises, nous avons filé au restaurant – la nature, ça creuse ! De jolies assiettes ont ravi nos papilles et le strudel (dessert aux pommes) a disparu comme par enchantement !
Le strudel de l'hogut sternen : un régal !
Notre chambre est équipée de deux lits simples. Un seul des lits est facilement accessible en fauteuil roulant (celui de droite sur la photo) à cause d’une poutre en bois située à gauche et trop proche du lit. La chambre reste spacieuse, avec un coin canapé d’où l’on entend la rivière en contrebas. Quelques petits bémols dans la salle de bain : elle n’est pas très grande, le siège de douche n’est pas large et est un peu loin de la robinetterie, le miroir est trop haut.
Voici une chambre de l'hôtel Hofgut accessible en fauteuil roulant.
Voici la salle de bain accessible de l'hotel hofgut sternen.

Hôtel Hofgut Sternen

Adresse Höllsteig 76 • 79874 Breitnau

Prix à partir de 120 €

Site web www.hofgut-sternen.de

Ne faites pas comme moi : ne manquez pas la route qui tourne à l’hôtel, vous risqueriez de faire quelques kilomètres avant de pouvoir rebrousser chemin (ça sent le vécu !).

Freiburg, ses biergarten et ses thermes

Avant de prendre le chemin du retour, nous avons fait une halte à Freiburg. Drôle d’effet que de se retrouver en pleine ville après plusieurs jours entre forêts et lacs. Nous avons alors pris place dans un jardin, mais pas n’importe lequel : un biergarten (littéralement jardin à bière). Bretzels et bières fraiches sont dégustés sous de grands arbres, au calme, au cœur de la ville.

Les rues animées de Freiburg en Allemagne.
Les biergarten de Freiburg, lieu a tester pour boire et manger.

Feierling biergarten

Adresse Gerberau 46 -79098 Freiburg

Prix snack entre 1€ et 8€

Dernière activité de ce séjour : un petit tour aux thermes ! Le Keidel Mineral Thermalbad est composé de nombreux bassins, aussi bien en intérieur qu’à l’extérieur. Chacun a des degrés de température différents et certains ont des jets massants, d’autres des courants. Petite déception sur l’accessibilité : si les thermes sont complètement accessibles (rampes d’accès, vestiaires, prêt de fauteuils manuels), l’accès au bassin ne l’est pas vraiment. Il y a bien des mains courantes pour se tenir, mais aucun autre équipement d’aide à la mise à l’eau. Et c’est bien dommage.

Keidel Mineral Thermalbad

Adresse An den Heilquellen 4 – 79111 Freiburg

Prix entrée à 13,50 € + 7 € pour l’accès au sauna

Site web www.keidelbad.de

Et hop ! Une dernière part de forêt-noire avant de partir !
Impossible de s’en aller sans une dernière part de forêt-noire ! (Ça fait cliché, mais c’est pure vérité !)

Voyage à mobilité réduite en Forêt-Noire

En Allemagne, pour désigner le tourisme et handicap, on utilise un terme que j’aime beaucoup (et qui en dit long) : le tourisme sans barrière (barrierefreie). C’est joliment dit, non ? Voici quelques liens qui pourraient vous être utiles si vous envisagez de voyager en Forêt-Noire (ou ailleurs en Allemagne).
Nul doute que je les utiliserai à nouveau prochainement !

× La rubrique Voyageurs à mobilité réduite de l’Office National Allemand du Tourisme
× Le site internet de l’association Barrierefreie
× Hans-Pieter Matt est, comme je vous l’ai dit plus haut, spécialiste de la Forêt-Noire accessible. N’hésitez-pas à le contacter pour toute demande particulière.
× Vous pouvez aussi découvrir le regard de Corinne sur notre voyage dans son article.

Un grand merci aux équipes de Tourisme Allemagne grâce à qui j’ai réalisé ce reportage ainsi qu’à ma chère Corinne du blog Vie Nomade pour ses images. Je garde bien sûr toute ma liberté éditoriale !

Partagez si vous aimez !

Tags: , , , , , , ,

About

Audrey voyage seule avec son fauteuil roulant depuis plusieurs années. Le blog Roulettes & sac à dos est né du constat que préparer un voyage quand on a des roulettes, ce n'est franchement pas facile ! Alors retrouvez-ici ses bons plans, ses coups de coeurs, et ses histoires d'handivoyage !

Visit Audrey's website

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *