Roulettes et Sac  dos, une globe-trotteuse en fauteuil roulant

La fois où j’ai navigué avec Alessandro Di Benedetto2

Après avoir rencontré Alessandro à Paris, à la conférence de presse de présentation des skippers de la Route du Rhum-Destination Guadeloupe, j’ai eu la chance de le suivre un weekend aux Sables d’Olonne.

C’est au port Olona, lieu mythique qui accueille le Vendée Globe, que l’IMOCA Team Plastique-AFM Téléthon a élu domicile. Et c’est là que je fais sa rencontre. Navire de 6O pieds, revêtu de noir, de blanc, de vert. Il est grand et élancé. Je lève la tête souvent, pour voir le mât en entier, qui est d’ailleurs bien difficile à photographier dans sa totalité. Navire de course, marqué aux couleurs des sponsors, des entreprises, des personnes qui croient en lui et qui le soutiennent. Marqué aussi par le temps, tel le visage d’un vieux marin usé par la mer et le sel. Il a de la gueule ce bateau. “Il en impose” comme on dit !

IMOCA Team Plastique-AFM Téléthon

Comme un oiseau qui parade, je tourne autour de lui. Je fais des rondes avec mon fauteuil sur le ponton. Je l’examine sous tous les angles. Et je continue de tourner, impatiente que l’équipe arrive, impatiente d’embarquer. Alors quand ce moment arrive, je ne me fais pas prier et des bras costauds m’installent à bord. C’est encore mieux quand on est dessus.

Ça y est, j’y suis. Je suis à bord de l’IMOCA Team Plastique-AFM Téléthon, qui a des milliers de miles au compteur, qui a parcouru mers et océans, et qui a achevé de grandes courses. Je suis là, et je vais partir en mer avec le skipper Alessandro di Benedetto et une partie de son équipe. WOUAH QUEL PIED ! Mais je ne suis pas au bout de mes surprises…

Nous empruntons le célèbre chenal des Sables d’Olonne, là où les skippers sont acclamés au départ et à l’arrivée de leur tour du monde du Vendée Globe. Frissons. On prend le large. Il est temps de monter la grande voile. Les marins se relaient au winch. La toile noire se déroule sous leurs efforts. Ça parle italien entre Alessandro et Stephano. Ça parle réglages d’auto-pilote avec Pierre, Antoine et Guillaume. À quelques semaines du départ de la Route du Rhum-Destination Guadeloupe, l’heure est aux derniers ajustements. J’observe, attentive. J’apprends. Je savoure aussi cette glisse sur l’eau où le soleil est de la partie et le vent régulier. La tension des voiles est affinée. On prend de la vitesse. Le bateau gîte pas mal maintenant. Par un rapide coup d’oeil, mon cerveau m’indique que si je glisse il est probable à 95% que ma tête frappe la baume violemment avant de finir sous l’eau. Bon, je m’accroche, et je continue de savourer ce moment hors du commun.

Team Plastique-AFM Téléthon

Et puis, surprise, on me demande si je veux prendre la barre. Est-ce qu’on attend vraiment une réponse de ma part ? Car je bondis de ma place sur le champs (oui oui, moi je bondis dans ces-cas là ! Il va falloir m’inviter sur votre bateau si vous voulez voir ça !) Me voici à la barre de Team Plastique-AFM Téléthon. Alessandro me donne le cap à suivre, et c’est parti. Contrairement à ce que j’aurais pu penser, ce “petit” bateau de 60 pieds qui avoisine les 9 tonnes est en fait sensible à la barre. Il répond très bien. Sentir ses mouvements, le vent qui s’engouffre dans ses voiles, la forte inclinaison qui plonge les chandeliers dans l’eau… Les sensations sont énormes. Avec en bonus le record de vitesse de la journée et le bougonnement complice de Stephano :)

Audrey à la barre du Team Plastique-AFM Téléthon

Pour avoir un aperçu de ma rencontre avec Alessandro et de cette belle virée en mer, regardez la vidéo qui suit !

Un grand merci à Alessandro et à son équipe ainsi qu’à l’AFM Téléthon de m’avoir fait vivre un tel moment. Il sera sans aucun doute inscrit dans ma liste “Les trucs les plus dingues que j’ai vécus dans ma vie” !

Partagez si vous aimez !

Tags: , , , , ,

About

Audrey voyage seule avec son fauteuil roulant depuis plusieurs années. Le blog Roulettes & sac à dos est né du constat que préparer un voyage quand on a des roulettes, ce n'est franchement pas facile ! Alors retrouvez-ici ses bons plans, ses coups de coeurs, et ses histoires d'handivoyage !

Visit Audrey's website

Rédiger un commentaire ↓

2 replies to La fois où j’ai navigué avec Alessandro Di Benedetto

  1. jean michel bernard

    salut Audrey,
    je ne suis pas seul à avoir naviguer sur un bateau de la route du rhum .
    le mien , c’était rhum solitaire rhum solidaire . le plus petit bateau de la route du rhum .
    j’ai participer au convoyage de retour du bateau vers la rochelle .
    sur fb ” rhumsolitaire rhumsolidaire “

    • Audrey

      Bonjour Jean-Michel,
      Tu penses bien que j’ai suivi également l’aventure de ce bateau :)
      L’équipe retour était au complet quand je les ai contacté…
      Alors, c’était comment ce convoyage ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *