Roulettes et Sac  dos, une globe-trotteuse en fauteuil roulant

Promenades nantaises0

Tantôt urbaine, tantôt nature, les différentes facettes de Nantes lui confèrent un séduisant équilibre. Lorsque je découvre une ville, j’aime pouvoir passer d’une atmosphère animée, bruyante et festive, à quelque chose de serein et verdoyant. Et avec la Loire et ses autres cours d’eau, Nantes a tout pour me plaire.

Côté urbain

J’ai adoré déambuler sur l’île de Nantes. On peut y rencontrer un éléphant (si si), croiser par hasard des peintures murales sublimes et découvrir le passé naval de la ville.

Nantes.

Prendre de la hauteur sur la ville, c’est possible grâce à la Tour Bretagne. Soyons honnête, cette tour est loin d’être jolie mais le panorama qu’elle offre vaut le détour. Située au 32ème étage, sa terrasse permet d’avoir une vue imprenable sur les toits bleutés de Nantes. L’espace a été aménagé par le plasticien Jean Jullien et représente le Nid d’un volatile blanc géant ! Son corps fait office de bar, et on peut tranquillement s’installer sur ses oeufs pour boire un verre. 

Nantes - Tour Bretagne

Handi’infos :
.La Tour Bretagne est accessible en fauteuil roulant, ainsi que le Nid et sa terrasse panoramique. Cependant le parapet de la terrasse est assez haut. Il bouche la vue quand on est assis, excepté devant la porte du Nid où le sol est surélevé.

 ________

Côté nature

Le lendemain de mon arrivée à Nantes, j’ai suivi Aude qui m’accueillait chez elle en Couchsurfing. Je l’ai accompagnée alors qu’elle partait rejoindre une amie pour un jogging. Nous avons pris le tram jusqu’à l’arrêt Pirmil, et j’ai découvert les bords de Sèvre. 
La rive est aménagée pour faire d’agréables balades, mais quand on est à roulettes, c’est loin d’être d’un confort optimal. Le chemin est ce que j’appelle un patchwork : terre, graviers, lattes en bois… Il y en a pour tous les goûts ! Et soyez plus malin que moi (ce qui ne devrait pas être compliqué en l’occurrence) : ne voulant pas rebrousser chemin mais accéder à l’autre rive, j’ai trouvé un pont. (Ok j’ai dit que je n’avais pas été maligne, mais non, je ne me suis pas jetée dans l’eau !) Trouver un chemin accessible en fauteuil roulant pour se rendre sur le pont n’avait pas été une mince affaire. Cela avait même été un peu sportif. Alors, quand j’ai vu que sur le pont il n’y avait pas de trottoir mais une simple bande cyclable à côté des voitures, je n’ai (bêtement) pas fait demi-tour. J’ai tracé aussi vite que j’ai pu en croisant les doigts et en serrant les fesses. Le pont était du genre assez long de surcroit. Et la circulation limitée à 70km/h. Bref, c’était stupide et dangereux. De meilleurs aménagements et/ou une meilleure signalétique éviteraient ce genre de situation périlleuse.

Bords de Sèvre

Moins “en pleine nature” mais également agréable, les bords de l’Erdre. Des balades en bateaux sont proposées (pas testé), et il est aussi possible de se promener sur ses bords. L’incontournable de cette promenade est l’île de Versailles et son jardin japonais. Les bâtiments inspirés de l’architecture traditionnelle nippone, les cascades et la végétation, offrent un étonnant dépaysement. Du moins, moi qui ignorais l’existence d’un tel jardin, ça m’a surpris.

J’espère que la balade vous a plu, et que vous aussi, vous aurez plaisir à découvrir les multiples facettes de cette belle ville. D’ailleurs, si vous connaissez d’autre petit coin de paradis nantais, je suis preneuse !

Partagez si vous aimez !

About

Audrey voyage seule avec son fauteuil roulant depuis plusieurs années. Le blog Roulettes & sac à dos est né du constat que préparer un voyage quand on a des roulettes, ce n'est franchement pas facile ! Alors retrouvez-ici ses bons plans, ses coups de coeurs, et ses histoires d'handivoyage !

Visit Audrey's website

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *