Roulettes et Sac  dos, une globe-trotteuse en fauteuil roulant

Rencontre avec Olivia de We Wheel Rock You !0

We Wheel Rock You! c’est le projet d’Olivia et Héloïse, deux nanas qui ont la patate et soif d’aventure ! C’est en Amérique du Sud qu’elles nous emmèneront bientôt en voyage, par le biais d’une web série participative. Leur but : secouer les clichés sur le handicap grâce à l’entraide, la bonne volonté et une bonne dose d’humour ! Rencontre avec Olivia.

Comment vous est venue cette idée de web-série-road-trip en Amérique du Sud ?

À l’origine ce projet vient de mon histoire personnelle. J’ai toujours été passionnée de voyage et du coup, après mes études, je me suis donnée un an pour partir seule faire le tour du monde. Mais finalement, je me suis laissé aller au gré du vent et des rencontres, et au bout de 18 mois je n’avais réalisé qu’un tiers de l’itinéraire prévu, me retrouvant complètement fauchée au Vietnam. Je suis donc rentrée au France dans l’idée de reprendre un petit boulot pour renflouer ma bourse et repartir vers le continent qui me faisait le plus rêver : l’Amérique Latine. C’est à ce moment là que j’ai eu un accident qui, comme tu peux l’imaginer, a complètement bouleversé mes plans. Mais, à force de rééducation et grâce au soutien de mes proches et d’une équipe médicale formidable, j’ai recommencé à pouvoir envisager de terminer ce voyage inachevé. Ayant déjà eu la chance de voyager à titre purement personnel, j’ai eu, cette fois, envie de profiter de ce voyage pour faire passer un message et surtout de le partager à la fois avec un maximum de personnes en imaginant un voyage participatif au travers des défis que les internautes peuvent nous lancer mais aussi avec Héloïse qui a toujours eu envie de partir à l’aventure sans trop jamais oser se lancer. J’aime beaucoup l’idée que, chacune notre tour, nous allons nous aider à aller au-delà de nos faiblesses.

Ce voyage a-t-il une signification particulière pour toi ?

Oh oui ! Déjà parce que, avant mon accident, le tour du monde que j’avais commencé était censé se terminer par l’Amérique du Sud (et même l’Antarctique que je ne peux m’empêcher de garder toujours dans un coin de ma tête 😉 et que, même si ça me prend beaucoup de temps, il est important pour moi d’aller au bout de ce voyage. Ensuite parce que je suis passée d’une liberté totale au bout du monde à me retrouvé enfermée dans mon propre corps de longs mois à l’hôpital. C’est un peu ma revanche sur cet accident de la vie qui finalement n’a pas tant d’importance que ça. Et même si le fauteuil roulant va forcément compliquer un peu les choses, il va aussi m’ouvrir d’autres perspectives que j’ai hâte de découvrir ! Enfin parce que le « monde du handicap » a été aussi dur que riche à appréhender, et, en outre, j’aimerais beaucoup contribuer à changer un peu le regard que les gens ont sur le handicap. Mais aussi donner envie d’aller de l’avant et montrer qu’on n’a pas besoin d’être un super héros pour partir à l’aventure. Si, avec ce projet, on arrive à pousser ne serait- ce qu’une personne à aller au bout de ses rêves, on aura tout gagné !

Est-ce qu’il y a une étape, une activité, qui te rend VRAIMENT impatiente ?

Oh la la, il y en a tellement ! Me retrouver sur les routes à parcourir des kilomètres de rien sans âme qui vive à l’horizon, découvrir la gastronomie péruvienne, aller dans la jungle amazonienne, observer le ciel étoilé d’un des observatoire du désert d’Atacama, parcourir la Patagonie et tout particulièrement la région des lacs, trouver un moyen de faire une partie de la route de l’Inca…

Y a-t-il une chose que tu redoutes ou appréhendes ?

À l’heure actuelle c’est de réussir à trouver les fonds nécessaires pour mettre en place ce projet et notamment de trouver un véhicule fiable que je puisse conduire (avec le système papillon ou un truc du genre).
Pour ce qui est du voyage en lui-même, même si je m’y prépare, je redoute de me retrouver « au pied du mur » à cause du fauteuil. Sans être une forcenée, j’ai toujours aimé faire de la randonnée en voyage. Les plus beaux endroits sont souvent ceux auxquels on accède à pied et j’espère vraiment pouvoir trouver des solutions pour palier le manque de mobilité, à cheval ou dos d’âne par exemple… Je ne sais pas trop comment les complications liées au fauteuil seront accueillies là-bas et j’espère que les gens que nous rencontrerons seront prêts à tenter le coup. Il va falloir être persuasive !

Qu’est-ce qu’on peut te souhaiter pour la suite ?

De parvenir à trouver le budget et de réussir à mobiliser une forte communauté qui se prenne au jeu en nous lançant des défis et en suivant l’aventure !
Le rêve ultime serait que beaucoup de gens adhèrent au projet et que nous puissions le décliner dans d’autres pays !

Affaire à suivre ☺

 

Envie de soutenir cet intrépide duo ? Vite, leur collecte Kiss Kiss Bank Bank s’arrête le 30 janvier ! Et sinon, n’oubliez-pas de leur lancer vos défis !

Partagez si vous aimez !

Tags: , , ,

About

Audrey voyage seule avec son fauteuil roulant depuis plusieurs années. Le blog Roulettes & sac à dos est né du constat que préparer un voyage quand on a des roulettes, ce n'est franchement pas facile ! Alors retrouvez-ici ses bons plans, ses coups de coeurs, et ses histoires d'handivoyage !

Visit Audrey's website

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *