Accessibilité et idées de visites à Berlin

Informations sur l’accessibilité et application mobile

Pour préparer votre séjour à Berlin, je vous recommande d’aller sur le site Visit Berlin (disponible en français). Il est très bien fait et permet d’accéder à une bonne base d’info, quel que soit votre handicap. Par exemple, vous souhaitez trouver une liste des toilettes accessibles ? Ou bien faire du shopping à Rollitex, une boutique qui conçoit des vêtements pour des personnes en fauteuil roulant ? C’est répertorié sur le site de l’office de tourisme, tout comme le segway adapté (voir plus bas) !

Utile quand vous serez sur place : l’application mobile AccessBerlin, lancée par l’office de tourisme de Berlin. Elle propose des itinéraires de visites accessibles en fauteuil roulant, des infos sur des lieux touristiques, des restos. Ce que j’ai particulièrement aimé, c’est la possibilité de faire des itinéraires qui me disent que je peux emprunter tel bus ou tel métro pour aller où je veux, le tout en mode accessible. 

L’application est gratuite, disponible en allemand et en anglais.

Transports

À Berlin, je me suis déplacée en fauteuil roulant, en bus, en métro et avec ce drôle de segway adapté !

Le métro de Berlin accessible en fauteuil roulant.
©Flootch/Florent Dumas

En bus : Je n’ai rencontré aucune difficulté à prendre le bus. En général, ils sont équipés de deux rampes d’accès, une à l’avant et une au milieu du bus. Les rampes sont à déployer manuellement. L’avantage, c’est qu’elles ne risquent pas de tomber en panne ! Le chauffeur viendra l’ouvrir, mais si quelqu’un vous accompagne, il peut le faire aussi.

En métro : Qu’il soit souterrain ou aérien, toutes les stations ne sont pas équipées d’ascenseur. Mieux vaut vérifier son itinéraire en amont. Pour monter à bord, il faut attendre en bout de quai, près de la cabine du conducteur. L’inconvénient, c’est que cet espace n’est pas matérialisé et qu’on ne sait pas forcément dans quel sens il arrive… Suivant les types de wagon, vous pourrez monter et descendre seul. Mais souvent, l’espace entre le quai et le wagon est trop grand. Le conducteur ira donc vous installer une rampe amovible. Il vous demandera également à quel arrêt vous sortez (préparez votre allemand ! 🙂 )

Durant mon séjour, j’ai utilisé la Berlin Welcome Card, un pass qui m’a donné un accès illimité aux transports. Elle donne également accès à certains sites touristiques.

Le segway adapté aux personnes à mobilité réduite

Autant vous dire que lui, j’avais hâte de le tester : le segway accessible aux personnes en fauteuil roulant ! C’est d’ailleurs avec lui que j’ai commencé ma découverte de Berlin, et je peux vous garantir qu’on en a fait des kilomètres !

©Flootch/Florent Dumas

La prise en main du segway s’est faite à l’hôtel (où j’ai laissé mon fauteuil roulant).Pour s’installer dessus, les accoudoirs s’abaissent et le guidon s’enlève. Le transfert est ainsi facilité. En quelques minutes, j’ai maitrisé l’engin : se pencher en avant pour avancer, en arrière pour freiner et/ou reculer, et tourner le guidon à droite ou à gauche pour se diriger. Manier le segway en ville demande d’être attentif car nos habitudes de conducteur ont besoin d’être ajustées. Il serait dommage d’écraser les peutons d’un berlinois en passant… Mais encore une fois, j’ai trouvé que cela se faisait plutôt rapidement (et je n’ai écrasé aucun pied !)

La découverte de la ville est nouvelle, ludique et on n’oublie vite que ce segway nous sert de fauteuil roulant. Il est d’ailleurs possible de louer un autre segway assit ou des segway debout, pour se promener en famille ou entre amis.

Pré-requis et mise en garde : Pour conduire, ce segway il faut avoir des abdominaux et être tonique du tronc. Ayant des problèmes de dos, notamment au niveau des lombaires, la balade m’a un peu cassé. Chaque personne est différente, mais je tenais à vous prévenir si vous êtes dans un cas similaire au mien. Et si ce n’est pas le cas, je vous recommande de vivre l’expérience !

Betreute Erholung

Prix 20 euros les 45 min – 60 euros les 4h

Vous pouvez faire un tour en étant accompagné ou seul (après une bonne prise en main). L’équipe est au top et parle anglais. N’hésitez-pas à leur écrire !

Site web

Hôtel au centre de Berlin

Le Scandic hôtel est idéalement placé sur la Potzdamer Platz, tout près de la porte de Brandebourg et du Reichstag. Les bus comme le métro y sont accessibles en fauteuil roulant. Les hôtels Scandic ont une très bonne réputation en matière d’accessibilité. J’étais alors ravie de pouvoir enfin y séjourner et de me faire ma propre opinion.

Ma chambre était spacieuse et bien aménagée, facilement roulable en fauteuil. En bonus : les lits twin avaient chacun un sommier électrique ! Première fois que je vois ça dans un hôtel !
Le bémol : la porte d’entrée de la chambre est lourde et donc difficile à ouvrir.

Certaines chambres du scandic hotel berlin sont accessibles aux pmr.

La salle de bain s’ouvre avec une porte coulissante. Elle est également assez spacieuse, équipée d’une douche à l’italienne et de wc réhaussés.
Petit bémol sur l’aménagement de l’espace wc/douche. Il faut pousser le rideau de douche et placer son fauteuil dans la douche pour pouvoir faire un transfert aux wc, et la barre d’appui murale se retrouve alors trop éloignée (voir photos).

Voici un hotel à berlin accessible aux pmr.

Le petit déjeuner est servi sous la forme d’un copieux buffet. Sucré, salé, vegan, sans gluten, pour les enfants… ils ont pensé à tout et à tout le monde !

Le petit déjeuner du scandic hotel est copieux.

Scandic Berlin Potzdamer Platz

Adresse Gabriele-Tergit-Promenade 19, 10963 Berlin

Prix à partir de 80 euros la nuit

Site web

Berlin vue d’en haut

Vous aimez prendre de la hauteur ? Vous êtes curieux de voir à quoi ressemble Berlin vue d’en haut ? Voici trois idées de lieux :

La Panoramapunkt

Située à deux pas de la Potzdamer Platz, cette tour permet d’avoir un bel aperçu de la ville, de voir la porte de Brandebourg ou encore la tour tv. La plateforme d’observation est sur deux étages : le dernier n’est pas desservi par l’ascenseur.

La tour Panoramapunkt permet d'avoir une belle vue sur la ville.

Panoramapunkt

Adresse Potsdamer Platz 1 – 10785 Berlin

Prix 7,50 euros en plein tarif (réduction avec la Berlin Welcome Card)

La coupole du Reichstag

Le toit du Parlement allemand est surmonté d’un large dôme de verre. En son cœur, une rampe douce permet aux visiteurs d’admirer la vue sous un œil nouveau. Cette tour atypique n’a pu que me rappeler celle que j’avais empruntée en Forêt-Noire, à travers les arbres.

La coupole du Reichstag est accessible en fauteuil roulant.
©Flootch/Florent Dumas

La coupole du Reichstag à Berlin.

L’entrée est gratuite mais il faut malgré tout prendre un ticket en avance au jour et à l’heure de votre visite, via internet. Le jour J, arrivez un peu en avance : on vous demandera de passer un contrôle de sécurité pour entrer (n’oubliez pas votre pièce d’identité).

Petite astuce : si, comme moi, vous vous y prenez un peu tard pour réserver, vous pouvez toujours réserver une table au restaurant de la coupole. Vous pourrez ainsi aller dans la tour avant ou après votre repas (attention, tarif d’un restaurant gastronomique).

La coupole du Reichstag

Adresse Potsdamer Platz 1 – 10785 Berlin

Prix gratuit mais sur réservation

Site web

Le skybar Klunkerkranich

Si vous avez plutôt envie d’un endroit relax, avec une bière et de la musique, direction Klunkerkranich ! Ce skybar verdoyant est éloigné du centre ville, dans un quartier où vivent plus de Berlinois que de touristes (ce que je trouve toujours plutôt agréable) !

Pour y accéder, prendre l’ascenseur du centre commercial et traverser le parking. Il y avait une énorme file d’attente quand j’y suis allée mais on m’a fait passer par un coupe fil (avantage d’être à roulettes ?). Pour arriver au toit terrasse, il faut emprunter une longue rampe en pente : prévoir quelques biceps ou un peu de batterie pour y arriver. 

berlin-skybar

Klunkerkranich

Adresse Karl-Marx-Straße 66, 12043 Berlin

Site web

 Berlin, c’est aussi…

Berlin, c’est aussi des grattes ciels qui côtoient des monuments aux allures néo-classiques, des métros jaunes, la Tour TV, le CheckPoint Charly, le musée de la saucisse au curry (où on peut même en manger des vegan !). C’est aussi la célèbre porte de Brandebourg, les morceaux de mur qui nous rappelle une lourde Histoire à ne pas oublier, et un mouvement écolo-vegan qu’on retrouve à chaque coin de rue et dont je vous reparlerais bientôt.

©Flootch/Florent Dumas

Un grand merci aux équipes de Tourisme Allemagne et Visit Berlin grâce à qui j’ai réalisé ce reportage ainsi qu’à Florent Dumas/Flootch pour ses images. Je garde bien sûr toute ma liberté éditoriale !

Laisser un commentaire

Aucun commentaire

Rédiger votre commentaire