Roulettes et Sac  dos, une globe-trotteuse en fauteuil roulant

Alessandro Di Benedetto, un skipper généreux2

Alessandro di BenedettoIl y a quelques jours je vous ai annoncé la formidable aventure qui débutait entre Alessandro Di Benedetto, skipper de la Team Plastique-AFM Téléthon, et moi. Il me semble important de vous présenter cet homme de la mer. 

Des débuts en catamaran de sport 

Alessandro a réalisé plusieurs traversées en catamaran de sport, dont des traversées de l’Atlantique et du Pacifique en solitaire, sans assistance ni escale. Chapeau. Mais une précision s’impose : quand je parle de catamaran de sport, j’entends des bateaux de moins de 6 m de long, sans cabine, type Hobie Cat. Oui oui, Hobie Cat, les petits catamarans où les enfants apprennent la voile. Vous vous imaginez traverser un océan dessus vous ?! Je crois que c’est à ce moment là que je me suis demandée s’il n’était pas un peu fou… Mais c’était sans compter une autre découverte de son palmarès.

Un tour du monde en 6.50, le plus petit bateau à avoir réalisé cet exploit 

Alessandro détient le record mondial du tour du monde sur un voilier de 6m50, sans escale ni assistance. 6m50, c’est tellement petit pour un tour du monde… J’ai eu l’occasion de voir ce bateau dans le port Olona aux Sables d’Olonne. La première fois que je l’ai vu, et que j’ai compris qu’il avait fait un tour du monde sur “ça”, je n’en revenais pas. J’étais estomaquée. L’imaginer sur ce tout petit voilier, seul, en pleine tempête, aux abords des caps… Brrr… Il n’y avait plus tellement de doute à avoir : il devait être un peu fou. Et très courageux aussi. Il a parcouru près de 45 000 km en 268 jours ! L’exploit est d’autant plus remarquable que son mât s’est brisé avant le cap Horn, et qu’il a dû finir le parcours avec un gréement de fortune qu’il a bricolé. Visez un peu la taille du voilier. Merci à Monsieur à gauche de la photo de donner une échelle à l’embarcation : ça nous permet d’imaginer la force et la détermination de son navigateur.

Voilier Alessandro di Benedetto

Un Vendée Globe généreux

En 2012 il part pour le Vendée Globe sous les couleurs de la Team Plastique, nom de l’entreprise de thermoformage plastique de Didier Elin. J’adore regarder les vidéos qu’Alessandro a transmit pendant la course. Il nous emmène tout naturellement avec lui à bord de son IMOCA, un voilier de légende de 60 pieds. Le skipper est aussi généreux que passionné. L’immersion est totale. C’est franchement génial à voir. Regardez  !

La Transat Jacques Vabre

Le skipper franco-italien relie en 2013 le Havre – Itajai (Brésil) en double avec Alberto Monaco en 21 jours, 3 heures et 56 minutes. Il a finit 9ème de cette transatlantique.

2014 : objectif Route du Rhum-Destination Guadeloupe

Alessandro di Benedetto

Cette année, ce sera la 10ème édition de cette course mythique, qui relie Saint-Malo à Pointe-à-Pitre. Ce sont près de 90 coureurs qui vont se lancer dans un parcours de 3 542 miles.
Dans une vingtaine de jours Alessandro sera déjà en plein milieu de l’océan sur son IMOCA, rebaptisé Team Plastique-AFM Téléthon. Mais avant je le rejoindrai ainsi que toute l’équipe avant et pendant le départ de la course, qui aura lieu le 2 novembre.

Bon courage pour les derniers préparatifs et à très vite !

Partagez si vous aimez !

Tags: , , , , , , ,

About

Audrey voyage seule avec son fauteuil roulant depuis plusieurs années. Le blog Roulettes & sac à dos est né du constat que préparer un voyage quand on a des roulettes, ce n'est franchement pas facile ! Alors retrouvez-ici ses bons plans, ses coups de coeurs, et ses histoires d'handivoyage !

Visit Audrey's website

Rédiger un commentaire ↓

2 replies to Alessandro Di Benedetto, un skipper généreux

  1. Max

    Un p’tit coucou de Nouvelle-Zélande !

    C’est vrai que c’est un homme très simple et toujours enclin à partager sa passion de la voile, à vulgariser tout cet univers. En fait, pour le vendée-globe, il avait accepté un partenariat avec le centre psyshiatrique de La Roche Sur Yon où je bossais. D’ailleur sur certaine vidéo on voit les banderoles faites par le patients collées au fond de la cabine ˆˆ. On avait eu l’occasion de grimper sur l’IMOCA avec eux, inoubliable, tant pour eux que pour nous.

    Un plaisir de parcourir ton blog sinon !

    • Audrey

      Salut Max et merci pour ton message :)
      Très chouette ce partenariat avec le centre psyshiatrique de La Roche Sur Yon ! Même si ça ne m’étonne pas d’Alessandro ! J’imagine comme tout le monde devait être ravi de découvrir l’IMOCA et son skipper.
      Bonne vadrouille Néo-zélandaise et à bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *