Bonifacio en photos et handi infos

On m’avait avertie : on ressort toujours surpris de sa première rencontre avec Bonifacio. C’est vrai. Véritablement perchée sur le dernier bout de terre corse avant la mer et la Sardaigne, Bonifacio se dresse face à l’horizon. Ses maisons au bord du vide devraient d’ailleurs sembler fragiles, car risquant à chaque instant de glisser dans les abîmes. Mais non, la cité est solide.

Bonifacio

Bonifacio a été la dernière étape de mon road-trip Corse avec Corinne. Je ne sais pas si c’est parce que le voyage touchait à sa fin, si c’était la fatigue, ou bien si c’est cette ville qui nous l’a inspiré, mais nous avons pris notre temps. Le temps de flâner, de s’installer en terrasse, de déambuler en ville.

Le coeur de la ville

Il est beau, perché et coloré le coeur de Bonifacio. Est-ce qu’il est facilement accessible en fauteuil roulant ? Pas vraiment. Il y a des pavés, des escaliers, des marches devant les entrées de boutiques et de restaurants, et peu de trottoirs abaissés. De quoi faire rêver plus d’un handivoyageur, n’est-ce pas ? Une fois qu’on sait que l’accessibilité est, disons, perfectible, on peut malgré tout trouver de beaux points de vue et se balader. Solution n°1 : accepter de se faire secouer sur les pavés et repenser régulièrement son itinéraire. Solution n°2 : là où une voiture peut rouler, on peut rouler aussi ! C’est pas top niveau sécurité à certains endroits, j’en conviens, mais parfois c’est dur de faire autrement…

rue Bonifacio

Le cimetière marin

Depuis le centre ville, nous avons rejoint le cimetière marin à pied et à roulettes. Ici, j’ai dû adopter la solution n°2 : circuler sur la route. En effet, les trottoirs disposent parfois d’un trottoir abaissé à une extrémité, mais pas à l’autre. La blague. Ceci dit, un parking se trouve près de l’entrée du cimetière. Ça peut s’avérer pratique. L’intérieur du cimetière est bizarrement et partiellement accessible. Il y a des petites rampes d’accès parfois, et parfois non. Il faut faire des tours et des demi-tours en mode « Où est-ce qu’il y a une rampe ? » Leur degré d’inclinaison n’est à mon avis pas toujours aux normes, mais ça rend malgré tout bien service.

cimetière Bonifacio

ruelle cimetière Bonifacio

 

Bonifacio, vue de la mer

Rien de tel qu’une petite balade en mer pour avoir une autre vision de Bonifacio. Nous sommes parties pendant 1h avec la Société des Promenades en Mer de Bonifacio (S.P.M.B.) à la découverte des falaises, des calanques, et de la ville perchée. Près du lieu de départ des navettes se trouve la billetterie, ainsi que deux places de parking réservées aux handis. Pendant la balade, mon fauteuil a été mis à l’abri à la billetterie. Deux charmants jeunes hommes m’ont portée dans le bateau, même si ce n’était honnêtement pas nécessaire. Et pour ne pas faire de jalouse, ils ont tenu à porter Corinne aussi. Encore moins nécessaire, mais plutôt drôle ! Plus sérieusement, ils ont l’habitude de gérer ce type de situation et ça se sent. Ils auraient également pu monter mon fauteuil dans certaines navettes (qui, pour quelques unes, ont une allée centrale assez large), mais comme je n’en avais aucune utilité à bord et qu’il était à l’abri… pas besoin !

Bonifacio (1 sur 1)

Notre quartier général : le port

Corinne et moi partageons le même amour de la mer et de la voile, alors nous nous sommes naturellement basées sur le port de Bonifacio. La voiture n’a pas bougé des deux jours, stationnée sur l’une des deux fameuses places près de la billetterie, tout proche de notre hôtel. Il y a énormément de restaurants et de magasins de souvenirs sur le port. Côté accessibilité, ce n’est pas parfait, mais il y a du mieux comparé au reste de la ville ! Ce qui est très agréable, c’est que le quai qui longe le port est accessible. L’aménagement de ce quai permet d’accéder à toutes les terrasses de cafés et de restaurants en fauteuil roulant. Bravo !

port Bonifacio

Mes adresses préférées sur le port 

♥ Ce n’est pas typique, c’est vrai. J’étais peut-être en manque de Bretagne, je ne sais pas. Mais voici l’adresse d’une… crêperie ! Le Marina fait partie de ces terrasses qui longent le port. Accueil chaleureux, fauteuils moelleux, et prix raisonnable, parfait pour grignoter ! Mon conseil : le thé glacé à la pêche ! Et une petite crêpe, ça va de soi !
♥ Autre gourmandise, et pas des moindres : les glaces et sorbets ! Voici probablement le meilleur glacier de tout Bonifacio : le Rocca Serra ! Même Corinne, qui n’est pas fan de glaces, a succombé. Ici, la priorité est donnée aux ingrédients de qualité, et si possible corses. C’est Joseph Bresciaglia, producteur de safran, qui m’avait donné l’adresse. Et pour cause : son safran est utilisé dans une glace à l’orange ! Vraiment étonnant ! Tout comme la glace au brocciu (fromage corse), au champagne, au miel de châtaigneraie et pignons, au kiwi corse, ou encore citron et menthe sauvage (j’adore !)
♥Nous avons logé à l’hôtel du Roy d’Aragon, dont je vous reparlerai plus longuement prochainement. En tout cas, sachez que la vue sur le port et le petit-déjeuner servi en terrasse ne gâchent rien.

Le glacier Rocca Serra et au fond l'hôtel du Roy d'Aragon (bâtiment orange), à Bonifacio.
Le glacier Rocca Serra et au fond l’hôtel du Roy d’Aragon (bâtiment orange), à Bonifacio.

Bonifacio en fauteuil roulant, faisable ou non ?

J’ai envie de dire oui, à certaines conditions. Je pense qu’il faut être calme, avoir une bonne capacité d’adaptation et être patient. Rien que ça, oui. Comme vous avez pu le lire, il y a pas mal de manques au niveau l’accessibilité. Est-ce qu’il faut éviter cette destination pour autant ? Ce serait dommage. Est-ce que vous pourrez tout faire et tout voir en fauteuil roulant ? Non, autant se le dire d’emblée pour ne pas être frustré. Ceci dit, les Corses se feront un plaisir de vous donner un coup de main si vous le leur demandez.
Alors, prêt à tenter l’aventure ?!

Laisser un commentaire

13 commentaire(s)
  1. Florin25/05/2015

    Toujours aussi agréable de lire tes articles. Pour avoir fait 1° Un quasi-tour de la Corse en voilier et 2° Une belle vacance active en me baladant un peu partout en Corse du Sud, entre l'Alta Rocca et Bonifacio, entre Olmeto et la Scandola, ça me fait super plaisir de lire cela. Petit bémol (en guise de clin d’œil) - "glace au bruccio" - en corse, c'est brocciu. En français de France, c'est brousse, c'est le nom "continental" de ce fromage excellent et différent selon ses étapes de maturation (et qui rentre dans la composition d'excellents beignets et feuilletés que tu peux acheter sur le marché d'Ajaccio, juste devant le port, et surtout dans l'inoubliable désert corse que même moi, pas forcement amateur des sucreries, j'en fais une folie - le Fiadone). Bravo pour ton blog. Bonnes balades Florin

    répondre
    1. Audrey25/05/2015

      Merci Florin pour ton message :) Contente de t'avoir un peu ramené en Corse... Tu me fais rêver avec ton tour de Corse en voilier ! Et merci pour la correction ! J'avais en effet inversé les lettres. J'adore ce fromage. Tu as raison, le fiadone, c'est excellent. Mais les beignets, c'est simplement divin !

      répondre
      1. Florin25/05/2015

        Je t'en prie. J'adore ton blog, et j'adore la pêche que tu y mets. Le tour de Corse (presque le tour, on est partis du Cap d'Agde, une escale dans les calanques de Marseille, et on a abordé la Corse à partir de Saint Florent - quelques nuits au mouillage le long des Agriates, inoubliable, ensuite la descente de la côte Ouest, par Ile Rousse, Calvi - beaucoup aimé la ville, pas aimé le port, l'accueil le moins agréable de toute la Corse - passage assez rapide ensuite vers le sud, halte dans le Golfe de Galeria avec une vue incroyable sur le massif du Monte Cintu, qui domine ce mouillage sympa et un des rares bien abrités de Libeccio)... et pareil jusqu'à Bonifacio, ou on est partis, moi et ma compagne, vers le continent). C'est magnifique, mais il faut prendre son temps (le libeccio, sud-ouest musclé, peut être sévère et les superbes golfes de la façade ouest sont tous ouverts à l'ouest, alors il faut attendre que ça passe). Une fois au sud de la Scandola c'est un peu plus tranquille, malheureusement un des plus beaux mouillages de Corse, Girolata, était inaccessible pour cause de mauvais temps. Maintenant je végète au Maroc en essayant de mettre le bateau au point, je ne crois pas que j'irai en Corse de sitôt sinon je t'aurais bien proposé d'y faire un tour avec nous (j(aime bien l'idée d’être le vecteur qui aide un peu à l’écriture de trucs sympa...). Mais l'année prochaine, pourquoi pas une destination atlantique ? T'as pas envie d'écrire sur les Açores, ou Madère, ou qu'en sais-je ? La ville de mon cœur, en Corse - à part Sartène, mais ça, c’était dans une autre vie - c'est Cargèse. Sans aucun doute. Et le vin - le rosé du Domaine de Fiumicicoli, dans le sartenois. Et toi ?

        répondre
        1. Audrey26/05/2015

          Merci pour tous ces détails ! Ça me donne encore plus envie de faire, peut-être un jour, le tour de cette belle île par la mer... Et fais attention à ce que tu dis ! ;) Voyager en voilier, ça ça me plait ! Tu pourrai te retrouver avec une fille à roulettes sur le pont très facilement ! Je suis allée voir ton site, tes photos, tes croquis... C'est une belle aventure. En tout cas, bonne continuation et bonne réparation de votre voilier. Et au plaisir de te lire ! :)

          répondre
          1. Florin26/05/2015

            Affaire à suivre, tu me donnes envie d'étudier la question (a voir si le plan de pont de Roz Avel est adapté, regarder les accès et tout. C'est un bateau très sécurisant, mais personne n'a pensé à ce type d'accessibilité). Let's both stay tuned, comme on dit dans un monde mondialisé.

          2. Audrey27/05/2015

            Un habitable "adapté", ça ça serait chouette. En attendant, il faut "juste" rentrer mon fauteuil à l'intérieur. Pour le reste, je marche.

  2. Charly26/05/2015

    En attendant de pouvoir enfin mettre un pied en Corse, je me satisfait des récits des autres. J'en sors avec des images plein la tête et une envie encore plus forte pour m'organiser un petit voyage vers l'île de beauté. Merci pour avoir contribué à cela !

    répondre
  3. Mitchka26/05/2015

    tes photos sont superbes. ça me donne trop envie d'aller à Bonifacio !! je suis déjà en train de réfléchir quand on pourrait faire ça !! :) pour ma part, je voyage avec des enfants, et donc avec une poussette, et je commence à comprendre les problèmes d'accessibilité et ça m'énerve ! pas pour nous, nous on peut porter la poussette, le bébé, etc. mais parce qu'à chaque fois je me dis "mais en fauteuil roulant t'es coincé", et bon je me doute que tu as dû apprendre à faire preuve de patience mais quand même je suis admirative ...

    répondre
    1. Audrey27/05/2015

      Merci pour ton message :) contente de t'avoir donné envie d'y aller ! C'est souvent que des personnes avec poussettes se rendent compte de la problématique de l'accessibilité... Le jour où nos chers dirigeants auront compris que l'accessibilité profitent à tous, on aura fait un sacré pas en avant...

      répondre
  4. DOURMAP Annie29/07/2015

    Paraplégique depuis 1979, je passe de nombreux mois de en mer en famille. Nous avons laissé notre petit voilier à Cuba pour la deuxième fois. C'est un gibsea 28 dériveur lesté et je veux bien répondre à vos questions sur l'accessibilité de la vie en voilier. Je n'ai pas vraiment de site, juste un lien sur YouTube pour expliquer comment je me déplace; taper danjunet puis Annie. Nous étions à Puerto Mogan Gran Canaria, depuis nous avons voyagé ; Casamance, Bijagos en Guinée Bissau d'où nous avons traversé L'atlantique pour Trinidad, ensuite remontée de l'arc Caraïbes sur trois saisons puis le golfe du Mexique etc jusqu'à Norfolk. Descente des waterways de la côte Est jusqu'aux Keys et passage du Gulf stream vers Les Bahamas d'où nous avons rejoint Cuba. A tous ceux que la mer tente, je confirme donc, la croisière en voilier c'est possible et j'y retourne en décembre. Merci Audrey pour tout ce que tu partages et bravo pour la richesse et la qualité , à bientôt, Annie

    répondre
    1. Audrey18/08/2015

      Bonjour Annie, Que dire à pars un grand MERCI ? Je suis impressionnée par tant de volonté, d'astuces et de système D. C'est absolument génial et je te remercie vraiment d'avoir pris le temps de m'écrire et de partager ton expérience ici. Voyager en voilier est l'un de mes rêves. Ma principale difficulté étant d'embarquer mon fauteuil à bord, ou de trouver un compromis pour un autre fauteuil... Pas simple. Serais-tu d'accord pour partager ton expérience d'handi-voileuse sur mon blog ? Ton témoignage est des plus inspirants. Je te remercie encore pour ce message, et espère te lire bientôt. Bon vent !

      répondre
  5. Stéphanie29/02/2016

    Bonjour Audrey, Je découvre ton merveilleux site internet. Waoouuuuuu, quelle glob'rouleuse tu es ;) Je n'ai pas tout parcouru (pas encore) mais ton article sur Bonifacio m'interpelle ... forcément ... mes dernières vacances ont été les plus belles d'ailleurs. Basée à Bonifacio avec mari et enfants :) Comme beaucoup de gens, j'adore la Corse, mais je suis vraiment tombée sous le charme de Bonifacio. Alors forcément, j'ai pu voir plus de choses que toi, puisque par sur roulettes, mais je tiens à préciser que l'avantage que tu as eu est de rester en majorité sur le port ! Si cela n'avait pas été le cas, tu n'aurais peut-être pas goûté les merveilleuses glaces au Rocca Serra ;). Nous n'avons pas l'habitude de mettre cher dans des glaces, mais les coupes de chez eux valent vraiment leur prix. Et l'accueil était excellent avec une terrasse parfaite. Et effectivement, en général, les gars des bateaux sont très sympas. Merci de m'avoir replongé quelques mois en arrière <3 Bon courage dans tes prochains voyages (face à la bêtise humaine !!). Bien à toi, Stéphanie

    répondre
    1. Audrey21/03/2016

      Bonjour Stéphanie, Merci pour cet adorable message ! :) Rha la Corse, comme j'aimerais y retourner... Bonifacio est magnifique, je ne peux que comprendre ton coup de coeur ! Et les glaces de Rocca Serra... J'ignorais qu'une glace pouvait avoir tant de saveurs ! Au plaisir de te lire, et qui sait, on se croisera peut-être un jour par là-bas ! ;-)

      répondre

Rédiger votre commentaire